Vaporisation flash de gaz liquéfié

La problématique de vaporisation flash de gaz liquéfié

Actuellement, pour les études de dispersion atmosphérique, dans le cas d’une rupture de conduite de gaz liquéfié, le terme source au niveau de la brèche est basé sur l’hypothèse d’une fuite en phase liquide en négligeant totalement la vaporisation en amont dans la conduite.
Cette hypothèse, très pénalisante du point de vue du débit massique de fuite, ne reflète pas la réalité et conduit à surestimer la quantité de matière rejetée.

Notre solution de simulation de la vaporisation de gaz liquéfié

OptiFluides propose la simulation instationnaire de l’écoulement et de la vaporisation du fluide entre le réservoir et la brèche afin de déterminer le débit de fuite et son taux de vide.
Pour cela, nos ingénieurs ont développé puis validé un modèle de changement de phase modélisant la détente adiabatique du gaz liquéfié.

Les nouveaux modèles développés par OptiFluides prennent en compte la vaporisation du gaz liquéfié pour vous fournir des résultats encore plus précis.

Galerie

Posted in: